Publié le 18/09/2017 à 07:35 / Talluto Franck

Concours départemental limousin

23 septembre : le rendez-vous limousin
L'Association des éleveurs limousins de la Loire (Arebli) innove cette année avec l'organisation d'un concours départemental, samedi 23 septembre à Chalain-le-Comtal. Rencontre avec les responsables de l'association pour préciser le déroulement de la journée et ce qu'ils en attendent.

Les éleveurs de l'Arebli donnent rendez-vous samedi 23 septembre pour le concours départemental limousin à Chalain-le-Comtal.

L'Arebli vise à rassembler un maximum d'éleveurs limousins du département, une quarantaine actuellement, en leur proposant à plusieurs reprises dans l'année des activités diversifiées. « L'objectif est que tout le monde trouve sa place et s'y retrouve », précise Lionel Maisson, le président de l'association. La mise en place du concours départemental suit cet objectif de rassembler les éleveurs limousins du département.


Les responsables de l'association ont organisé pendant quelques années des journées portes ouvertes dans des élevages. « Mais c'est devenu compliqué de regrouper des animaux sur une même exploitation, explique Lionel Maisson. Nous sommes donc partis sur l'idée d'organiser un concours. » Il faut savoir que la candidature de l'Arebli pour organiser le concours inter-régional itinérant dans la Loire en 2019 a été retenue. « Organiser un concours départemental doit aussi permettre aux éleveurs de mettre le pied à l'étrier tant pour l'organisation d'un concours que pour préparer et présenter des animaux », en vue de l'inter-régional. Les tâches à effectuer pour préparer le concours départemental ont été réparties, ceci pour impliquer un maximum d'adhérents sans surcharger une personne en particulier.


Le choix de la date, samedi 23 septembre, n'a pas fait l'objet de grandes discussions. Il était logique de fixer ce concours à la fin du mois de septembre, avant le concours national, qui se déroule cette année dans le cadre du Sommet de l'élevage, et avant l'inter-régional. « C'est aussi à cette période que se tenait habituellement la journée portes ouvertes, expliquent les responsables de l'Arebli. La date est aussi liée à la météo, avant la période hivernale. »


Quant au choix du lieu, le site de Coopel à Chalain-le-Comtal, il reste logique : « Chaque année, nous organisons une journée technique, avec une partie en salle et une visite en élevage, en partenariat avec Coopel, dont le technicien présente les taureaux limousins utilisables à l'IA. Coopel a les infrastructures pour organiser un petit concours et ses responsables ont rapidement adhéré au projet », racontent les responsables de l'Arebli. C'est pour cela que Coopel présentera les taureaux d'IA limousins sur un stand lors du concours départemental. Toute la journée, les éleveurs intéressés pourront s'y informer.

Un programme simple

Le programme de la journée s'est voulu simple. Les animaux (inscrits préalablement) doivent arriver avant 9h30. Le jugement des sections sera effectué dans la matinée par un éleveur d'un département voisin, les animaux restant attachés. Exposants et visiteurs auront la possibilité de déjeuner sur le site (achat des tickets sur place le jour même). Les prix spéciaux seront jugés en début d'après-midi, à partir de 14 heures. S'en suivra la remise des prix. « Nous avons fait le choix de juger les animaux à l'attache, dans l'objectif de mobiliser un maximum d'éleveurs, même les novices. » Les troupeaux adhérant ou non au Herd book limousin, adhérant ou non au contrôle de performances, adhérant ou non à l'Arebli, pouvaient inscrire des animaux à ce concours.


Les organisateurs se disent satisfaits du nombre d'animaux inscrits (35) et du nombre d'éleveurs-exposants (8). « L'objectif est atteint. Sur les 8 élevages, deux n'ont jamais participé à un concours avec des animaux », ni à un concours de reproducteurs, ni au comice. Les 35 animaux se répartissent en 8 sections dans plusieurs catégories : génisses de l'année, mâles de l'année, femelles de 2 ans, mâles de 2 ans. « Nous voulions mettre l'accent sur la catégorie des génisses. C'est pour cela que les éleveurs qui voulaient inscrire des mâles avaient l'obligation d'emmener aussi des génisses. » Ainsi, on retrouve une majorité de femelles. Les mâles présents seront à vendre. L'occasion donc pour les visiteurs d'acquérir un jeune taureau pour assurer la monte naturelle dans leur élevage.


« L'objectif de ce rendez-vous, cette année et lors des éditions suivantes », puisque ce nouvel événement a pour vocation à être réédité, « est de faire la promotion de l'élevage limousin ligérien. Les élevages de la Loire n'ont rien à envier à ceux du berceau de la race. La Limousine s'est bien développée hors berceau, tant en nombre d'élevages, de qualité mais aussi de diversité des systèmes de production et des objectifs de sélection ».

Lucie Grolleau Frécon

 

Mots clés : LIONEL MAISSON SEPTEMBRE 2017 CONCOURS DÉPARTEMENTAL LIMOUSIN ARÉBLI