Publié le 18/05/2017 à 08:10 / Talluto Franck

Coeur de gamme

Des mobilisations étaient programmées cette semaine un peu partout en France devant des magasins Leclerc, l'enseigne n'ayant pas développé la démarche Cœur de gamme pour laquelle elle s'était pourtant engagée

Leclerc ne respecte pas ses engagements

Pour rendre l'offre qualité/prix plus lisible par le consommateur, la Fédération nationale bovine (FNB) a mis en place la démarche Cœur de gamme. Elle a proposé aux enseignes de développer ce Cœur de gamme et de pratiquer des prix permettant de couvrir les coûts de production. Eleveur & Engagé est la signature de communication de la démarche cœur de gamme. Elle atteste de relations commerciales responsables.

 

Le 1er juin 2016, Système U signait l'engagement Cœur de gamme. D'autres enseignes ont suivi, dont Leclerc le 13 septembre. Selon la FNB, cette enseigne n'a pas développé cette démarche, qui pourtant devait marquer de nouvelles relations entre les producteurs et la distribution. C'est pour cela que des mobilisations étaient programmées cette semaine un peu partout en France devant des magasins Leclerc. En Auvergne-Rhône-Alpes, les points de rassemblement étaient mercredi matin dans l'Ain à Beynost, dans le Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand et dans l'Allier à Avermes. Une délégation d'éleveurs de la Loire s'est rendue dans l'Ain. Les manifestants, par ce geste, souhaitaient informer les consommateurs que cette enseigne de la grande distribution n'honore pas ses engagements.

LGF
Mots clés : LOIRE AGRICULTURE ÉLEVAGE FNB MOBILISATIONS CŒUR DE GAMME