Publié le 06/12/2017 à 08:00 / Lucie Grolleau

Téléthon

Evènement national, initiatives locales
Les animations locales pour récolter des dons ont déjà démarré dans toute la France. Cette année, l’événement relayé à la télévision aura lieu les 8 et 9 décembre.

Evènement national, initiatives locales

 

200 000 bénévoles, près de 50 000 associations et 5 millions de participants en France et à l'étranger et un marathon télévisé de 30 heures sur les chaînes de France télévisions : le Téléthon est un évènement que l'on ne présente plus ! « L'histoire de l'AFM-Téléthon est celle de familles qui ont décidé de se battre ensemble pour sauver leurs enfants atteints de maladies rares incurables. Aujourd'hui, grâce à leur détermination, de véritables prouesses ont été accomplies », se félicite Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon. Et pour cause, l'événement créé en 1987 a connu un large succès dès sa première édition et n'a cessé de progresser depuis.

 

« L'AFM a choisi Antenne 2 pour accueillir cet événement télévisuel. Le compteur électronique de la première émission n'était pourvu que de huit chiffres. Il fallut peindre le neuvième à la main sur du bois. Le succès de la collecte fut immense : plus de 180 millions de Francs de promesses de dons », se souvient Delphine Ernotte Cunci, présidente-directrice générale de France Télévisions. En 2016, l'événement télévisé avait permis de récolter 92,7 millions d'euros de dons. Le total des activités de l'AFM-Téléthon, tous financements confondus (issus de la générosité publique ou non), s'est élevé à 130,7 millions d'euros dont 83% ont été consacrés aux principales missions : guérir, aider et communiquer. Les 17% restants correspondent aux frais de collecte et de gestion.

 

Zazie, marraine 2017

La chanteuse, déjà habituée des plateaux du Téléthon, sera la marraine de cette édition 2017. « Je me réjouis d'être aux côtés de ceux qui se démènent pour améliorer les conditions de vie des gens atteints par ces maladies si complexes, a-t-elle confié. Je prends mon rôle de marraine très au sérieux, pour eux. Je suis honorée de l'être et ferai tout pour être digne de ce rôle qu'ils m'ont confié. »


Outre le programme télévisé, le Téléthon se décline sous de multiples formes à commencer par des défis sportifs ou des rassemblements hors normes des plus surprenants comme à Beynat (19) où l'on tricote une écharpe de 79 km de long ou encore au stade de Morestel (38) qui sera illuminé par 2 000 personnes munies de leds.


D'autre part, l'opération « 1000 chercheurs dans les écoles », issue d'un partenariat entre l'AFM-Téléthon et l'Association des professeurs de biologie et de géologie (APBG), a été renouvelée pour la 4e année consécutive. Elle a pour but de sensibiliser les plus jeunes aux avancées récentes de la génétique et permettre aux élèves d'échanger avec un scientifique. Du 6 novembre au 1er décembre, des professeurs de sciences de la vie et de la terre de 3e et de lycée ont reçu un chercheur, ingénieur, technicien, dans leurs classes.

 

Faire un don

Au moment du Téléthon, on peut faire un don via le site téléthon.fr qui permet plusieurs solutions de paiement : par chèque, par carte bancaire ou via un compte Paypal. On peut également faire une promesse de don par téléphone dès le matin du 8 décembre, en composant le 3637. 13 000 bénévoles sont mis à contribution pour répondre aux appels. Toute l’année, il est aussi possible de faire des dons en ligne, par prélèvement automatique ou par courrier en envoyant un chèque à : AFM-Téléthon Internet, BP 83637, 16954 Angoulême cedex. L’AFM précise que le don en ligne par carte bancaire présente un intérêt majeur car, en plus d’être sécurisé, il ne requiert « ni traitement, ni acheminement » et permet donc une économie d’un euro, soit « 1 euro de plus pour la recherche »

 

Anaïs Labrosse

Dans la Loire

Plus de 160 opérations sont programmées dans la Loire. Retrouvez les animations organisées près de chez dans la rubirque Fil des communes du 1er décembreet sur le site internet evenement.telethon.fr (rubrique Participer). En 2016, 1,2 millions d’euros avaient été récoltés dans le département.
L’événement en Auvergne-Rhône-Alpes en quelques chiffres.
 

 

Mots clés : TELETHON