Publié le 08/03/2018 à 09:35 / Talluto Franck

Cyclisme

Dans la Loire, Paris-Nice a fait la pluie et le beau temps
Mercredi après-midi, la 4e étape de Paris-Nice se déroulait entre La Fouillouse et Saint-Etienne. Un contre-la-montre de 18,4 km qui a permis au public de voir défiler les 150 coureurs un par un. Parmi eux, le Français Julian Alaphilippe, 3e de ce chrono mais arrivé en tête à l'applaudimètre.

Dans la Loire, Paris-Nice a fait la pluie et le beau temps

Comme promis, le spectacle a été au rendez-vous du contre-la-montre de Paris-Nice, mercredi entre La Fouillouse et Saint-Etienne. Jusque dans le ciel, où se sont succédé soleil, gouttes de pluie et même quelques grêlons. De la zone de départ à la ligne d'arrivée tracée juste devant le stade Geoffroy-Guichard, il y avait du monde pour profiter de ce beau rendez-vous. Un véritable événement pour les amateurs de cyclisme puisque l'on pouvait apercevoir chaque participant, les 150 coureurs s'élançant un à un toutes les 60 secondes.


Au final, c'est le Néerlandais Wout Poels (Team Sky) qui l'a emporté, bouclant les 18,4 km en 25'33, ce qui lui a permis de grimper au 2e rang du classement général. « J'ai vite vu le matin lors de la reconnaissance que c'était un bon parcours pour moi, surtout la première partie, se réjouissait-il à l'arrivée dans des propos publiés par le site de la course. Après la malchance que j'ai eue (la veille) quand j'ai dû changer de vélo juste au moment où Luis León Sanchez (maillot jaune) attaquait, c'est très bon. Je ne sais pas si un retard de 15 secondes sur lui est trop important, j'espère que non. Nous verrons bien cela dans les jours qui viennent. »


« Dans l'étape d'hier j'ai dépensé beaucoup d'énergie et j'ai bien senti aujourd'hui que je payais un peu mes efforts, notait de son côté l'Espagnol. Je sais que j'ai perdu du temps sur ce chrono, mais au début de ce Paris-Nice, je ne suis pas du tout venu avec l'idée de viser le maillot jaune. Alors pouvoir le porter une journée de plus, c'est déjà du bonus ! »
Vainqueur un an plus tôt da ns ce même exercice, le Français Julian Alaphilippe a cette fois pris la 3e place. Cela lui permettait, mercredi soir, d'occuper la même position au classement général avec l'espoir de prendre le trône jusque-là occupé par l'Espagnol Luis León Sanchez (Astana Pro Team). Verdict dimanche à l'issue de la dernière étape qui se conclura à Nice. D'ici là, la course devrait être animée avec les explications en montagne sur cette fin de semaine.

Franck Talluto

Mots clés : SAINT-ETIENNE PARIS-NICE CONTRE-LA-MONTRE LA FOUILLOUSE MARS 2018 WOUT POELS LUIS LEON SANCHEZ JULIAN ALAPHILIPPE