Publié le 18/04/2018 à 18:30 / Lucie Grolleau

Croissance de l’herbe

Explosion de la pousse d’herbe !
La Chambre d’agriculture de la Loire et Loire conseil élevage proposent un suivi hebdomadaire de la croissance de l’herbe pour aider les éleveurs ligériens à bien maîtriser le pâturage et la récolte de l’herbe.

Un ensilage d’herbe à 30% de MS est un ensilage avec moins de pertes de conservation par les jus (si trop humide) ou par reprise de fermentation à l’ouverture (si trop sec), et c’est un ensilage qui favorisera un maximum d’ingestion.

Pour le pâturage, il est conseillé de faire consommer un maximum d'herbe. 85 kg de MS/j/ha de moyenne de pousse sur le département cette semaine ! Cela permet de nourrir 5 VL/ha sans complémentation. C'est le moment de réduire la quantité de fourrages conservés distribuée, voire de fermer les silos sur les secteurs précoces. Si les parcelles d'entrée ont plus de 15 - 18 cm, les animaux auront du mal à consommer l'herbe jusqu'à 5-6 cm de hauteur de sortie. Le pâturage sera compliqué sur les prochains tours : il ne faut pas hésiter à faucher rapidement les 20 cm d'herbe disponibles sur un ou deux paddocks parcelles pour les réintégrer le tour suivant.
Pour l'ensilage d'herbe, comment faire pour atteindre 30% de MS rapidement ? Voici quelques conseils :
- les conditions météo doivent être ensoleillées, d'abord pour exposer un maximum de fourrages à la lumière et favoriser la respiration, le vent amplifiera ce phénomène ;
- étaler le fourrage sur un maximum de surface. La semaine dernière, dans le cadre de la demi-journée dédiée à l'herbe (lire page 13), avec une petite coupe de 2 T de MS, le fourrage est passé de 13% de MS à 24% pour la bande conditionneuse volet fermé et de 13% à 33% pour les bandes conditionneuse volet ouvert ou rotative plus fanage !
- faucher à 7cm pour favoriser le séchage, gagner sur la repousse et la pérennité de la prairie.
Un ensilage d'herbe à 30% de MS est un ensilage avec moins de pertes de conservation par les jus (si trop humide) ou par reprise de fermentation à l'ouverture (si trop sec), et c'est un ensilage qui favorisera un maximum d'ingestion.
Allier qualité, rendement et matière sèche lors de sa récolte d'ensilage d'herbe signifie une production laitière au rendez-vous l'hiver prochain.

Florence Fargier, Loire conseil élevage
Pierre Vergiat, Chambre d'agriculture de la Loire

 

Mots clés : CROISSANCE DE L'HERBE