Publié le 16/05/2018 à 16:50 / Talluto Franck

Rugby

Final en apothéose pour les 50 ans du RC Forézien
Le RC forézien a conclu en apothéose les festivités organisées autour de son 50e anniversaire avec la venue de Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, le 12 mai.

Final en apothéose pour les 50 ans du RC Forézien

Le Rugby Club forézien a fait les choses en grand pour son cinquantenaire. Après une semaine de rugby à gogo ponctuée de plusieurs tournois pour toutes les catégories, le RC forézien a conclu en apothéose le 12 mai, vers midi, en accueillant un invité prestigieux : le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte. Auparavant, le défilé de joueurs anciens et actuels, de jeunes licenciés et de proches avait démarré de la place de la mairie.

 

Coloré, bruyant, bon enfant, ce cortège constitué de plus de 400 participants a charmé les Foréziens aux sons des bandas de Virigneux et de Panissières. Parvenu à l'hippodrome tout à côté du siège du club, il a dû patienter un long moment, apprenant effectivement que Bernard Laporte, venant du Sud, était coincé dans... la mélée des bouchons à Givors ! Mais l'ancien sélectionneur du XV de France a fini par arriver et a été accueilli par une belle haie d'honneur au son des bandas.

« Sans vous je ne suis rien ! »

Très disponible, le président de la FFR a prêté une oreille attentive aux discours des personnalités avant de recevoir d'abord une chemise aux couleurs du club par l'ex-président Jean-Pierre Chanel puis ensuite la médaille de la ville de Feurs des mains du maire Jean-Pierre Taite. Il a ensuite expliqué le pourquoi de sa venue à Feurs : « C'est un engagement de campagne de visiter les petits clubs, de les aider et de les accompagner. Ils sont sur le terrain pour éduquer et encadrer les enfants, aller les chercher dans les écoles. Je me dois de les remercier ainsi que leurs bénévoles qui font un travail formidable. »


« D'ailleurs, ajoutait-il, la Fédération doit recruter 150 éducateurs la prochaine saison, ce qui démontre que nous voulons que le rugby soit présent partout dans l'Hexagone même dans des régions où il n'est pas un sport traditionnel comme à Feurs. » Après avoir évoqué la Coupe du monde 2023 en France, et l'éventualité d'un match de préparation de l'équipe de France à Saint-Etienne, Bernard Laporte a redit sa passion et sa reconnaissance pour le monde amateur : « La Fédé, ce n'est pas moi, c'est vous. Sans vous je ne suis rien ! »

Jean-Michel Daffaud
Mots clés : RUGBY FEURS RC FORÉZIEN BERNARD LAPORTE