Publié le 19/01/2020 à 09:05 / Talluto Franck

Vie quotidienne

Fabriquer ses produits ménagers, facile, écologique... et économique !
Quelques ingrédients de base et un peu de temps suffisent pour préparer toute une batterie de produits d'entretien et/ou cosmétiques faits maison. Lessive, liquide vaisselle, mais aussi shampoing, dentifrice, etc. Explications avec Régine Quéva, auteure d'un livre très bien fait pour qui souhaite se lancer.

Fabriquer ses produits ménagers, facile, écologique... et économique !

Après la cuisine et le bricolage, le faire soi-même se propage aux produits ménagers et cosmétiques. « Il y a une progression exponentielle en même temps qu'une prise de conscience, on vit un moment de bascule de notre société », apprécie Régine Quéva. Cette auteure et formatrice a notamment écrit Fabriquer sa lessive, ses produits d'entretien, son dentifrice, son shampoing, ses produits d'entretien... (130 pages environ, Larousse, 14,90 euros), dont nous publions une recette ci-dessous

 

Cet ouvrage est quelque part la conséquence d'un autre, sur l'écologie, rédigé il y a une quinzaine d'années : « Ce travail m'avait alertée, déstabilisée en termes d'alerte sanitaire, de santé publique, de pollution de la planète. Constater, c'est une chose, mais ce qui compte ce sont les actes. D'où l'idée de me tourner vers les produits naturels. » Cette Bretonne a commencé par deux produits du quotidien, le dentifrice et la lessive, avant d'expérimenter quantité de recettes. Des recettes qu'elle a peaufinées depuis grâce aux retours du public. En effet, elle anime régulièrement des stages pour les particuliers et dispense des formations aux collectivités territoriales qui souhaitent passer aux produits naturels.

 

Au cours de ces sessions, notre experte aime rappeler le crédo de sa méthode. Qu'elle résume par le sigle S3E pour « simple, économique, écologique, efficace ». Ce dernier point est confirmé par les tests en laboratoire auxquels Régine Quéva a soumis certaines de ses recettes. Des recettes qu'elle s'évertue à rendre accessibles à tous, sans pour autant faire l'économie d'un petit cours de chimie : « Quand on comprend les propriétés des produits, on les utilise mieux. »

Dix produits de base

Entre simplicité et économies budgétaires, elle promeut un kit de base réduit. Il se compose de « dix produits, toujours les mêmes, qui suffisent pour réaliser toutes les préparations du livre et sont faciles à trouver dans le commerce : bicarbonate de soude, percarbonate, vinaigre blanc, huiles essentielles, savon de Marseille à 72 % de graisses végétales, savon noir, argile, cera (cire d'abeille), eau de chaux, huile d'olive ». Prudence tout de même sur les huiles essentielles, à manier avec précaution.

 

Pour rester sur l'aspect financier, Régine Quéva recommande de comparer les prix au kilo car, face à la popularité du faire soi-même, certaines marques augmentent leurs prix. « Rassemblez-vous pour acheter des volumes de produits plus importants et les partager afin de faire des économies d'échelle, mais faites aussi vos ateliers de production en commun, c'est plus sympa et très convivial car on passe un bon moment, on discute », conseille-t-elle encore. Dans son livre, justement, cette spécialiste annonce un coût de revient du litre de lessive liquide maison à 20 centimes d'euro ! Enfin, elle a aussi calculé qu'une famille qui conserve ses flacons et les remplit de produits ménagers et cosmétiques faits maison économise 25 à 30 kg d'emballage en plastique par an...

Franck Talluto

Lessive liquide maison, la recette

Avec l'accord de Régine Quéva, retrouvez la recette de lessive liquide publiée dans son livre Fabriquer sa lessive, ses produits d'entretien, son dentifrice, son shampoing, ses produits d'entretien... « La star des ateliers produits ménagers naturels ! Imaginez une lessive naturelle, facile, efficace et rapide à faire, et qui ne coûte que 20 centimes d'euros le litre... Quand vous l'aurez testée, vous n'achèterez plus de bidon... », écrit-elle.
Mode d'emploi : dans un bidon de 3 l, versez
6 cuillerées à soupe rases de paillettes de savon de Marseille,
2,5 l d'eau chaude,
laissez refroidir,
ajoutez 3 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude,
1 cuillerée à café́ d'argile colorée,
1 cuillerée à soupe de vinaigre blanc,
10 gouttes d'huile essentielle,
secouez pour mélanger
Attention : si vous avez un bébé et/ou de jeunes enfants à la maison, oubliez les huiles essentielles.
Utilisation : « Dosez votre lessive liquide comme une lessive habituelle. Vous verrez, ça lave très bien. Si l'eau de votre commune est dure, ajoutez un peu plus de vinaigre blanc et utilisez l'assouplissant (une autre recette du livre, NDLR). »
Conservation : un mois environ, le temps de vider le bidon.
Conseils : « Pour le linge délicat ou les couches lavables, supprimez le bicarbonate de soude, car il gonfle les tissus et peut les rendre moins perméables. Pour le linge blanc, ajoutez directement dans le tambour – surtout pas dans le bidon de lessive ! – 1/2 cuillerée à soupe de percarbonate de soude par kg de linge. »
Mots clés : PRATIQUE VIE QUOTIDIENNE COSMÉTIQUES FAIT MAISON PRODUITS MÉNAGERS DO IT YOURSELF RÉGINE QUÉVA