Publié le 04/10/2018 à 08:20 / Talluto Franck

Chambre d'agriculture

La profession se mobilise autour de la sécheresse
Depuis plusieurs jours, la Chambre d'agriculture de la Loire, soutenue par les structures agricoles du département, travaille à la création de l'association Solidarité Sécheresse Loire 2018, mais aussi et surtout à la contractualisation de paille et de canne de maïs pour approvisionner les exploitations agricoles ligériennes, qui doivent faire face à une nouvelle sécheresse, et par conséquent à une manque de fourrages et de paille.

En fin de semaine dernière, une délégation de la Loire a fait le déplacement en Camargue pour contractualiser plus de 700 ha de paille de riz. Depuis, des agriculteurs de la Loire se relayent sur place pour organiser les chantiers, réaliser par plusieurs en...

La sècheresse d'automne, la non repousse de l'herbe, un affouragement continu des animaux depuis juillet et la non possibilité d'implantation des cultures d'automne dans de nombreuses zones du département conduisent à un manque de fourrages sur les exploitations. Parallèlement, la disponibilité de fourrages à la vente est faible, quel qu'en soit le type, et les prix élevés.
Ainsi, « la Chambre d'agriculture de la Loire, après concertation des organisations professionnelles agricoles du département lors d'une réunion le 25 septembre, met en place une opération spécifique pour approvisionner les exploitations », explique Raymond Vial, président de la Chambre d'agriculture. Dans ce cadre-à, l'association Solidarité Sécheresse Loire 2018 (SSL 2018) est en cours de création. Elle sera pilotée par la Chambre d'agriculture.

 

Cette association fonctionnera selon les principes suivants :
- elle sera ouverte à tous les agriculteurs de la Loire ;
- chaque agriculteur est libre de se fournir où il le souhaite ;
- approvisionner le plus grand nombre d'agriculteurs ;
- coordonner les chantiers et les livraisons ;
- travailler à prix coutant ;
- fournir des produits encore disponibles à des prix raisonnables.


« Le caractère tardif de la sécheresse et la non disponibilité d'autres produits impose de s'orienter vers de la paille de riz bottelée et de la canne de maïs bottelée, précise le président de la Chambre d'agriculture. Ces produits seront livrés directement en ferme, chez chaque client. Les quantités livrées seront fonction des stocks disponibles. » Pour l'heure, « un recensement des besoins est en cours afin de gérer au mieux les stocks en train de se constituer et d'évaluer les besoins et les calendriers des livraisons souhaitées. Les commandes définitives seront réalisées à l'aide d'un bon de commande qui sera diffusé prochainement ». Selon Raymond Vial, « après les opérations d'approvisionnement collectif similaires déjà réalisées en 2003, 2011, 2015, la solidarité départementale doit, de nouveau, permettre aux éleveurs de passer l'hiver 2018-2019 avec le fourrage nécessaire ».

D'après Chambre d'agriculture de la Loire
Mots clés : CHAMBRE D'AGRICULTURE LOIRE AGRICULTURE SÉCHERESSE ASSOCIATION PAILLE OCTOBRE 2018