Publié le 13/09/2018 à 08:25 / Talluto Franck

Finale nationale de labour

Le Ligérien Stéphane Goutagny se distingue
5e de la finale nationale de labour en catégorie labour en planches et meilleure raie d'ouverture pour Stéphane Goutagny, jeune agriculteur à Saint-Héand. Retour sur sa prestation.

Stéphane Goutagny a été sélectionné pour la deuxième fois à la finale nationale de labour, dans la catégorie en planche. Il se classe 5e.

Du 7 au 9 septembre, ce sont 100 000 visiteurs qui ont foulé, sur trois jours, le sol des Terres de Jim, évènement organisé tous les ans par Jeunes agriculteurs. La 5e édition a eu lieu à Javené, en Ille-et-Vilaine, sur 100 hectares de plein air dédiés aux différentes animations : concours bovin, labyrinthe dans un champ de maïs, grande roue, jeux pour enfants, DJ... et, bien sûr, concours de labour (à plat et en planches), la finale se tenant le dimanche. L'objectif était, comme chaque année, de présenter aux visiteurs une vitrine de l'agriculture telle qu'elle est aujourd'hui, à savoir moderne, diversifiée, pour en faire connaître les différents métiers et favoriser le renouvellement des générations.


Du côté du concours de labour, catégorie labour en planches, la Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpe étaient représentées par Stéphane Goutagny. L'an dernier, il participait pour la première fois à la finale nationale de labour dans la catégorie labour en planche. Il n'y avait pas eu de Ligérien sélectionné pour cette épreuve nationale depuis 32 ans. Se classant 9e, il estimait avoir beaucoup appris grâce à cette expérience. Et voilà qu'un an après, Stéphane suit la même trajectoire avec son tracteur et sa charrue : sélection cantonale, puis départementale, première place à l'épreuve régionale (devant les leaders habituels, les concurrents de l'Ain, sur leurs terres), et direction la finale nationale, cette fois-ci en Bretagne. L'expérience en plus (même s'il avoue avoir encore appris des choses ce week-end), une nouvelle charrue (prêtée par son frère) et les détails qui font la différence mieux maîtrisés, il se place 5e sur 13.

 

Le concurrent ligérien est également récompensé de la meilleure raie d'ouverture. Une belle prestation qu'il n'est pas prêt d'oublier, mais qu'il ne pourra pas tenter de renouveler puisque Stéphane atteint la limite d'âge pour participer à cette compétition. Reste donc aux passionnés de labour ligériens de motiver, d'accompagner, de conseiller, de former... des jeunes pour que la Loire soit à nouveau représentée, à plus ou moins long terme, à la finale nationale de labour. Et Stéphane Goutagny compte bien tout mettre en œuvre pour trouver de dignes successeurs...

Lucie Grolleau Frécon

 

Mots clés : STÉPHANE GOUTAGNY TERRES DE JIM FINALE NATIONALE DE LABOUR JAVENÉ