Publié le 14/03/2016 à 07:55 / Talluto Franck

Saint-Cyr-les-Vignes

Du lait, des glaces et la génétique !
Si la Ferme des Délices conçoit des glaces délicieuses grâce à son importante production laitière, elle agit aussi dans le domaine de la génétique. Ainsi, l'obtention d'un premier prix au dernier Salon de l'Agriculture à Paris a mis en lumière son excellence en la matière.

Du lait, des glaces et la génétique !

« Aller au salon et obtenir un prix valorise notre élevage et notre travail qui s'étale sur plusieurs décennies, commente Lionel Vial, passionné par la génétique laitière. Nous avons été d'abord sélectionnés au niveau national sur la qualité du lait produit (35 animaux), puis dans la Région (13), puis parmi les cinq de la Loire. Notre vache Favie-Iséo, de race Hostein rouge, a obtenu la première place de sa section et le prix de la meilleure mamelle sur le ring principal. C'est une bête de 30 mois issue de notre élevage et qui était la plus jeune des concurrentes. »
En 2015, la Ferme des Délices a investi 20 000 euros dans le travail sur la génétique : « Nous recensons annuellement 100 naissances de génisses, dont 50 sont consacrées au renouvellement de notre troupeau laitier. Les 50 autres sont commercialisées pour d'autres exploitations et sont donc cotées en fonction la réputation de notre capital génétique. » Parfois, au Salon à Paris, sont réalisées des transactions entre éleveurs pour améliorer la génétique de leurs troupeaux. « J'ai ramené Favie-Iséo à la maison car je n'ai pas eu d'opportunité de la négocier, précise Lionel. Seul un acheteur mandaté par le Qatar a été intéressé et m'a demandé ma carte. Mais ce n'était pas le but premier de ce voyage à Paris. C'est d'abord le plaisir de participer à l'excellence nationale et de faire connaître notre élevage hors de notre région. » Sa huitième participation à l'événement national l'a beaucoup marqué : « D'abord sur le plan de la sécurité avec des forces de l'ordre partout. Ensuite, sur le plan médiatique, avec de la folie lors de la visite du président Hollande ! De plus, on était à proximité du stand Charal et donc au cœur de la mêlée. »
La Ferme des Délices est à la base la ferme de la famille Giraud avec depuis 1982 Guy Giraud à sa tête, rejoint par son fils Charles, puis par leur voisin Lionel Vial. Ilsont fondé un Gaec qui totalise 190 hectares avec 180 vaches de race Prim'holstein et fournissent 1,15 millions de litres de lait livrés à Sodiaal pour la marque Candia. Depuis 1990, la Ferme des Délices produit des glaces faites maison (qui mobilisent 30 000 litres de lait) avec Geneviève, la maman, la fille, Julie, et la belle-fille, Céline, plus spécialement chargée de l'agrotourisme (3 000 visiteurs en 2015). Outre la production laitière, la famille Giraud a beaucoup investi dans la production solaire d'électricité avec 1 800 m2 de panneaux photovoltaïques et la méthanisation des effluents, productrice d'électricité. « Grâce à ces deux installations (2 millions d'euros d'investissements au total), nous avons des garanties de revenus. Cela nous permet de vivre sur l'exploitation alors qu'avec seulement la production de lait, on travaille à perte. »

Jean-Michel Daffaud

A LIRE AUSSI

Des prix pour la Loire

Le compte rendu du Salon international de l'agriculture 2016

Mots clés : LAIT GAEC GÉNÉTIQUE SAINT-CYR-LES-VIGNES SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE DÉLICES FORÉZIENS GIRAUD LIONEL VIAL FAVIE-ISÉO