Publié le 11/10/2018 à 13:55 / Talluto Franck

FONCIER AGRICOLE

Éviter « le pillage de nos terres » par des capitaux étrangers
Mieux détecter en amont les terres à vendre pour qu'elles restent dans le giron d'agriculteurs locaux, c'est l'objectif de la convention signée au Sommet entre la Région et la Safer Aura.

Jacques Chazalet et Laurent Wauquiez ont signé l'avenant à la convention portant sur le dispositif de détection des terres à vendre.

Récemment, près de 3 000 hectares de terres agricoles ont été acquis par des investisseurs chinois dans l'Indre puis l'Allier. Une situation qui ne doit pas se reproduire, selon le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, pour qui cette vente s'apparente à du « pillage » : « En Chine, on n'a pas le droit d'acheter leurs terres, il n'y a aucune raison que les Chinois aient le droit d'acheter les nôtres. Il ne faut pas qu'on se laisse faire ! »


À travers la nouvelle convention signée, au Sommet de l'Élevage, avec le président de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes, il entend défendre « notre terroir, nos produits, nos éleveurs et nos terres ». Il s'agit en fait d'un avenant à la convention existante, qui révoit la mise en place d'un réseau de surveillance. « L'objectif est de faire de la prévention auprès des élus pour les sensibiliser, analyse Jacques Chazalet, président de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes. Grâce à cette convention, nous pourrons intervenir en amont, trouver des acheteurs potentiels et donc contribuer à l'installation de plusieurs familles. » La création d'un numéro de téléphone spécifique, à l'instar du 15, permettra aux élus locaux, voisins ou vendeurs, de faire remonter les informations sur les ventes qui se préparent. Parallèlement, un logiciel de détection des ventes sera développé pour aider au mieux les Safer. Ce nouveau dispositif va bénéficier d'un soutien de 450 000 euros de la Région sur trois ans.

Sophie Chatenet
Mots clés : SAFER LAURENT WAUQUIEZ JACQUES CHAZALET FONCIER AGRICOLE AUVERGNE-RHÔNE-ALPES