Eleveurs charolais 42

Belle participation pour le rallye broutards
Retour sur la matinée « rallye broutards » organisée la semaine dernière par l'association Eleveurs charolais 42. Objectif : découvrir dans trois exploitations des conduites d'élevage différentes.

Les éleveurs avaient répondu en nombre à l'invitation de l'association Eleveurs charolais 42 pour la matinée « rallye broutards ».

Pour sa 4e édition, le rallye broutards organisé par l'association Eleveurs charolais 42 s'est déroulé à l'Est de Roanne, le 2 mai. L'objectif est de découvrir et échanger sur les pratiques des éleveurs pour élever leurs broutards, avec une certitude que l'expérience des uns et des autres mérite d'être partagée. Ce vécu de réussites et d'échecs permet ainsi aux participants de se poser des questions ou répondre à des doutes et de ne pas faire les mêmes erreurs chez soi. Ces échanges permettent à chacun d'adopter le meilleur des pratiques. La formule « rallye » se veut être rapide, dans l'esprit « speed dating du broutard » : une heure seulement par élevage pour découvrir les techniques des éleveurs.


Le programme de la matinée du 2 mai comprenait trois visites, avec la possibilité aux participants de suivre soit toutes, soit une ou deux visites, selon les disponibilités de chacun. Stéphane Brisson, conseiller élevage de la Chambre d'agriculture, avait réalisé un travail préalable pour réaliser une fiche technique avec la conduite d'élevage des broutards, accompagnée d'un indicateur économique : la marge brute par broutard = prix de vente – aliments – frais vétérinaires depuis la naissance. Cet indicateur est simple à calculer chez soi pour se situer par rapport à un objectif de 900 euros par broutard de 400 kg.


Les trois visites possédaient des intérêts techniques différents :
- l'élevage de Nicolas Rozier, à Saint-Victor-sur-Rhins : un troupeau orienté sur les qualités bouchères. L'éleveur engraisse ses mâles en ration sèche (quasi à volonté). Il a partagé avec le groupe son expérience et sa connaissance dans le domaine de l'alimentation et l'emploi de matières premières.
- l'exploitation de Thomas Comby à Montagny : il élève des vaches inscrites au Herd book charolais, avec des vêlages d'hiver. Le jeune éleveur complémente ses mâles avec des achats de matières premières. La distribution est réalisée de façon rationnée et optimisée.
- La ferme du lycée agricole de Chervé à Perreux a mis en avant des broutards gérés en pâturage tournant. Une complémentation fibrée est distribuée dans des nourrisseurs adaptés.


Contrairement à l'an passé, les éleveurs ligériens avaient répondu en nombre à cette matinée. Les éleveurs du Rhône avaient également été invités, vu la proximité des élevages visités avec ce département. Ils ont largement répondu présents. La matinée s'est conclue dans une ambiance conviviale autour d'un buffet. Le prochain rendez-vous de cette action itinérante dans le département est prévue dans le Forez pour le printemps 2020. Les responsables de l'association Eleveurs charolais 42 incitent les éleveurs à rejoindre le groupe, ouvert à tous les éleveurs charolais, et à suivre l'activité de l'association en aimant la page Facebook Eleveurs Charolais.

Eleveurs charolais 42

 

Mots clés : ELEVEURS CHAROLAIS 42 MONTAGNY PERREUX LYCÉE AGRICOLE DE CHERVÉ RALLYE BROUTARDS SAINT-VICTOR-SUR-RHINS MAI 2019