Simplifier le semis de maïs

Quel itinéraire technique pour éviter le recours au glyphosate ?
Le comité de développement des monts du Lyonnais et la Chambre d’agriculture de la Loire expérimentent différentes techniques de semis du maïs pour gagner du temps et limiter l’érosion. Le 12 septembre (matin), une visite de la parcelle d’essai est proposée aux agriculteurs intéressés.

Quel itinéraire technique pour éviter le recours au glyphosate ?

Suite aux orages de plus en plus fréquents au printemps érodant les parcelles de maïs juste semées et les incertitudes sur la commercialisation du glyphosate dans les années à venir, il est important de tester différentes techniques de semis du maïs pour éviter le recours au glyphosate, en l’absence de labour. A Chazelles-sur-Lyon, Patrice Grange, du Gaec de la Petite forêt, a mis en place un essai avec pour objectif d’évaluer si une récolte du méteil tardif (au 20 mai à épiaison du triticale) évite un traitement au glyphosate avant le semis du maïs. Aussi, plusieurs modalités de destruction du méteil (déchaumage, broyage, traitement chimique) et de semis de maïs (semoir combiné et semoir de semis direct) ont été testées. La Chambre d’agriculture assure le suivi de cet essai de l’ensilage du méteil à la récolte du maïs.

 

La thématique du semis sans labour du maïs interroge de plus en plus les agriculteurs du département. Le comité Entre Loire et Rhône a aussi mis en place des essais chez quatre agriculteurs. Trois d’entre eux testent dans des conditions différentes le semis sans labour du maïs après un déchaumage : après un ray-grass / trèfle, après un méteil ensilé tardivement ou après sol nu. Pour chacune des trois parcelles d’essai, une modalité témoin « labour » est testée comme point de comparaison. Le quatrième agriculteur a testé le semis direct de maïs après des méteils en comparaison avec un déchaumage.

 

Les agriculteurs intéressés par cette thématique sont invités à découvrir les résultats des essais conduits au Gaec de la Petite forêt, jeudi 12 septembre à 10 heures sur la parcelle, au lieu-dit Le Goulet à Chazelles-sur-Lyon (fléchage depuis le rond-point du pont bascule à Chazelles-sur-Lyon). Contact : Thomas Forichon, conseiller territorial des monts du Lyonnais, Chambre d’agriculture de la Loire, 04.77.92.12.12.

Chambre d’agriculture de la Loire

 

 

 

 

Mots clés : EXPÉRIMENTATION CHAZELLES-SUR-LYON VISITE SEMIS DE MAÏS COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT DES MONTS DU LYONNAI CHAMBRE D’AGRICULTURE DE LA LOIRE GAEC DE LA PETITE FORÊT