En piste avec la Limousine

Parier sur les professionnels et le grand public
L'Arebli, l'association des éleveurs limousins, s'est lancée, il y a deux ans, dans une course d'endurance en portant l'organisation de la manifestation En piste avec la Limousine, qui se déroulera les 19 et 20 octobre à l'hippodrome de Saint-Galmier. La raison d'être de cet événement est le concours inter-régional limousin, auquel est venu se greffer le concours départemental aubrac. A ces deux rendez-vous ont été attelées des animations à destination du grand public, sur lesquelles ils parient pour dispenser des messages positifs sur la filière viande.

Les éleveurs de l'Arebli sont mobilisés depuis plusieurs mois pour organiser le concours inter-régional limousin.

Robe froment vif mais pas trop foncée, muqueuses roses, auréoles plus claires autour des yeux et du mufle... voici les caractéristiques des animaux de race Limousine. Celle-ci n'est ni la plus grande, ni la plus lourde des races allaitantes, mais elle conjugue à la fois des qualités maternelles, d'élevage et des aptitudes bouchères exceptionnelles. Les caractéristiques de la race seront mises en évidence à travers les 240 animaux reproducteurs limousins inscrits au concours inter-régional limousin, organisé les 19 et 20 octobre à l'hippodrome de Saint-Galmier. 57 éleveurs du quart sud-est de la France feront le déplacement dans la Loire pour prendre part à ce concours itinérant chaque année. Ils sont tous adhérents du Herd book limousin, sauf les éleveurs ligériens, qui doivent au minimum être adhérents du contrôle de performances. Ils seront sept à défendre les couleurs de la Loire.


Le concours inter-régional limousin accueillera des reproducteurs mâles, destinés à être accouplés avec des vaches pour faire naître des veaux. Les plus jeunes sont destinés à être vendus alors que les taureaux sont déjà en service dans des troupeaux. Des femelles sont également présentes : des vaches qui ont déjà donné naissance à un ou plusieurs veaux, et des génisses qui rejoindront dans quelques mois ou années le groupe des vaches. Les animaux sont répartis en plusieurs catégories : génisses de l'année, génisses de 18 mois, génisses de deux ans, génisses pleines, vaches suitées, vaches pleines, mâles de l'année, mâles de 18 mois, mâles de deux ans, mâles de 30 mois, mâles adultes. Pour chacune des catégories, une ou plusieurs sections ont été établies en fonction du nombre d'animaux.

Un concours de professionnels

Les animaux entreront en piste le samedi à 9 heures, pour le jugement des animaux en sections, dans la salle Longchamp, spécialement aménagée par les services de la ville de Saint-Galmier pour accueillir les animaux (ring, podium, grand écran). Puis, les animaux ayant obtenu un premier prix de section dans une même catégorie se retrouveront pour l'attribution du meilleur animal de la catégorie. Les meilleurs animaux de chaque catégorie concourront à nouveau ensemble pour décerner quatre prix de championnat : challenge espérance femelles défini entre la meilleure femelle de l'année, la meilleure femelle de 18 mois, la meilleure femelle de 2 ans ; challenge espérance mâles ; prix de championnat femelles adultes (meilleure génisse pleine, meilleure vache pleine, meilleure vache suitée), prix de championnat mâles adultes. Le concours se terminera avec l'attribution du prix du meilleur animal du concours, qui se joue entre les quatre prix de championnat. Quelques prix spéciaux (prix de famille, prix d'élevage, etc.) devraient être jugés en fin de journée samedi. Les autres le seront le dimanche matin.


Les éleveurs participent à des concours pour faire connaître leur élevage auprès de potentiels clients susceptibles d'acheter des reproducteurs. Les distinctions obtenues seront bénéfiques à cette promotion individuelle des élevages. Mais les concours permettent aux éleveurs de comparer les animaux de leur troupeau à ceux d'autres élevages. Un moyen historique de se rendre compte si son propre travail de sélection est en phase avec les orientations de la race et de constater les marges de progrès. La passion, souvent transmise de génération en génération, constitue aussi une motivation pour les éleveurs et leur famille d'inscrire des animaux à un concours. Mais les concours ont également un aspect de promotion collective de la race auprès des professionnels, mais aussi du grand public.


Et c'est bien cette double vocation, professionnelle et grand public, que les organisateurs ont souhaitée dès le départ. Ainsi, le samedi sera plutôt dédié aux professionnels et le dimanche aux familles. Même si la tâche n'a pas été facile pour les éleveurs de l'Arebli de concilier ces deux aspects, s'ils ont dû franchir des obstacles, ils ont suivi leur idée de départ, leur cheval de bataille qu'est la communication positive sur la filière viande. Toutes les informations concernant les animations s'adressant au grand public sont présentées ci-dessous.

Des partenariats

Comme pour n'importe quelle manifestation de ce type, le comité d'organisation n'a pas fait cavalier seul. Il a noué des partenariats logistiques et/ou financiers pour que leur projet voit le jour dans de bonnes conditions. Les éleveurs limousins peuvent ainsi compter, par exemple, sur la ville de Saint-Galmier, qui leur accorde un solide soutien. Ils se sont également rapprochés des établissements scolaires agricoles. « En tant qu'éleveurs, nous sommes tous passés par une école d'agriculture, argumente Lionel Maisson, président de l'Arebli. Intégrer des jeunes est l'occasion de leur donner l'envie d'intégrer plus tard une association ou un comité d'organisation d'une manifestation. » Ainsi, des élèves du Campus agronova et du Lycée de Ressins seront mobilisés pour aider les organisateurs dans les tâches quotidiennes, comme par exemple la propreté des lieux ou l'accueil des visiteurs. Les partenaires de En piste avec la Limousine auront une visibilité pendant le week-end : diffusion sur grand écran, banderole, stands, etc. Les visiteurs, en particulier professionnels, pourront aller à la rencontre des partenaires de l'élevage sur leurs stands.

Lucie Grolleau Frécon

 

Egalement un concours pour la race Aubrac

Les éleveurs de race Aubrac de la Loire ont pris l'habitude, ces deux dernières années, de se retrouver pour un concours départemental dans le cadre de la foire de Fontanès, le 11 novembre. Pour la troisième édition de ce rendez-vous, ils se réuniront dans le cadre de En piste avec la Limousine, à l'invitation des éleveurs limousins. Il s'agit d'un pari gagnant-gagnant : intégrer une manifestation d'ampleur régionale constitue une belle opportunité pour les éleveurs aubrac de faire la promotion de leur race ; et le concours aubrac constitue une animation supplémentaire pour la manifestation En piste avec la limousine et est donc susceptible d'attirer un public supplémentaire.
41 animaux de race Aubrac ont été inscrits par sept éleveurs. Ils seront jugés le samedi, à partir de 9h30, dans un ring installé à proximité des pistes (couvert ou non en fonction des prévisions météorologiques). Le jugement se poursuivra après la pause déjeuner et se terminera avec l'attribution des prix spéciaux. La remise des prix se fera au fur et à mesure du jugement. Les animaux seront visibles pendant tout le week-end. Les meilleurs animaux du concours auront le privilège de défiler le dimanche aux côtés des animaux limousins.

 

 

Catalogue des concours

Les équipes de Paysans de la Loire ont été mises à contribution pour réaliser le catalogue des concours limousin et aubrac. Il est intégré au hors-série qui sera diffusé avec le journal Paysans de la Loire la semaine prochaine et distribué le jour J sur le site de l'hippodrome de Saint-Galmier. Outre les animaux inscrits, des éléments sur la filière limousine dans le département et des témoignages sont à retrouver dans ce document.
Le palmarès des concours sera à retrouver sur notre site internet dans l'après-midi du samedi et au fur et à mesure que les prix seront attribués.

 

 

Mots clés : SAINT-GALMIER HERD BOOK LIMOUSIN AUBRAC EN PISTE AVEC LA LIMOUSINE CONCOURS INTER-RÉGIONAL LIMOUSIN