Publié le 10/01/2020 à 07:55 / Talluto Franck

BILAN

Le « PIB agricole » français attendu en baisse en 2019
L'Insee a publié, le 17 décembre, une première synthèse des résultats économiques prévisionnels de la ferme France en 2019. Ils sont marqués par un repli de 4,9 % en euros courants de l'équivalent agricole du PIB agricole (valeur ajoutée brute au coût des facteurs). Rapportée à l'actif, la baisse est de 4,5 % (- 5,9 % en euros constants).

Le « PIB agricole » français attendu en baisse en 2019

La production agricole (hors subventions) diminue de 2 % en valeur, pénalisée notamment par le recul de la production viticole en volume (-13,7 %). La vendange 2019 a été marquée par une sécheresse d'été, un gel de printemps, de l'humidité au moment des floraisons, rappellent les chambres d'agriculture. Tous les éléments étaient « alignés pour faire de la vendange 2019 l'une des plus faibles depuis dix ans ». En revanche, la valeur de production animale est croissante en valeur (+2,4 %), en raison de la forte hausse des prix du porc, liée à la peste porcine africaine (PPA) qui sévit actuellement en Asie.


La collecte laitière française progresse et profite à l'export des difficultés de grands producteurs mondiaux soumis à une forte sécheresse (Australie et Argentine). Les consommations intermédiaires sont en légère augmentation (+0,7 %). Par ailleurs, les dépenses en énergies et lubrifiants reculent (-1 % en valeur), du fait notamment de la baisse des prix du gaz naturel (-6,5 %). Pour les cultures, les dépenses d'engrais reculent en volume et en prix (-7,3 % en valeur), tout comme pour les phytos. L'emploi agricole est considéré en baisse de 0,4 %, tout comme le total des subventions qui recule de 0,6 %, principalement à cause de la baisse du CICE (crédit d'impôt). La parution de l'Insee n'inclut pas les données du Réseau d'information comptable (Rica), à paraître le 10 janvier et qui porteront sur l'année 2018.

M.R.
Mots clés : SÉCHERESSE PRODUCTION AGRICOLE COLLECTE LAITIÈRE 2019 CULTURES PESTE PORCINE AFRICAINE PIB AGRICOLE