Publié le 18/05/2020 à 09:00 / Lucie Grolleau

Fédération des chasseurs

Chasse et activités cynégétiques après le 11 mai
Avec le confinement, la chasse était suspendue, tout comme la plupart des activités de la Fédération départementale des chasseurs de la Loire. Avec la fin du confinement, les choses vont pouvoir reprendre progressivement.

La fédération des chasseurs de la Loire veut rassurer les chasseurs : ils chasseront bien cette année, mais en respectant les gestes barrières.

La Fédération des chasseurs de la Loire répond, à travers un communiqué, aux nombreuses questions que les chasseurs se posent avec le déconfinement, dans la limite de ce qui est connu (en date du 6 mai, jour de la rédaction du communiqué) et des évolutions gouvernementales. La chasse pourra bien reprendre cette année. « À aucun moment, il n'a été question d'interdire quoi que ce soit au niveau de la chasse ». La fédération veut rassurer les chasseurs : « ils chasseront bien cette année. En revanche, le respect des gestes barrières sera de mise. En fonction des départements, des mesures spécifiques pourront être adoptées puisque le gouvernement a donné la main aux élus locaux et aux préfets pour la mise en place du déconfinement. En revanche, pour le moment et jusqu'à une nouvelle annonce, vous ne pouvez pas chasser au-delà de 100 km de votre domicile. Si la maladie n'est plus présente cet été, la question » de cette distance « ne se posera plus, sinon la Fédération nationale des chasseurs devra envisager des solutions avec le gouvernement ».
« Au vu du retard pris dans les prises de décisions, en l'absence d'assemblée générale de la fédération et de la publication des textes, la chasse à l'approche pourra se faire, mais avec un retard d'une dizaine de jours », d'après les estimations de la Fédération départementale des chasseurs de la Loire. De manière exceptionnelle, les dates d'ouverture, les montants des cotisations... vont être validés lors d'un conseil d'administration prévu la dernière semaine de mai, « conformément aux textes en lieu et place de l'assemblée générale ». Ensuite, « il faut prévoir le temps de réception des adhésions, des cotisations et des bracelets ».

 

Comment va s'opérer la reprise des validations du permis de chasser ?

Si certains chasseurs veulent chasser au 1er juin, ils le peuvent car la validation 2019 prend fin le 30 juin 2020. « Pour ceux qui souhaiteraient valider leur permis de chasser, ils le pourront dès le mois de juin. La fédération les invite à privilégier les validations par internet et par courrier. »
Logiquement, les départements verts sur la carte du Covid-19 vont reprendre les activités cynégétiques avant les zones rouges. C'est le cas par exemple pour la destruction de corvidés, la destruction par les gardes particuliers et le piégeage. « En revanche, les gestes barrières devront être respectés, rendant la pratique du déterrage plus complexe, voire impossible (pas plus de dix personnes, port du masque, distance d'un mètre, désinfection des outils entre chaque échange). »

 

Prévention des dégâts

Si jusqu'au 11 mai les chasseurs n'avaient pas la possibilité d'aider les agriculteurs dans la prévention des dégâts, cela va l'être désormais. La fédération, qui avait suspendu le prêt de matériel, a désormais mis en place un système de drive depuis lundi. Quant aux miradors commandés, « vous recevrez un mail précisant toutes les modalités pratiques pour les récupérer également sous forme de drive ». Le communiqué ajoute : « vous pourrez, si vous avez déclaré vos points d'agrainage auprès de la DDT, reprendre l'activité. Pour le moment, la fédération n'a pas encore de directives quant à la reprise des estimations de dégâts par les estimateurs. »
Pendant le confinement, la Fédération des chasseurs a continué de fonctionner en télétravail, en assurant un accueil téléphonique. Depuis le 11 mai, un accueil physique est possible selon un protocole pour le respect des gestes barrières. « Pour limiter l'affluence, nous vous demandons de venir que si vous ne pouvez pas faire autrement (téléphone, internet, courrier...) », indique la fédération.
A partir du mois de juin, la fédération va reprendre les formations, dans la limite de dix personnes et le respect de la distanciation sociale. « Nous vous conseillerons de porter un masque et appelons à la responsabilité collective pour éviter de participer en cas de symptômes de la maladie », insiste le communiqué de la fédération. Concernant la formation au permis de chasser, « un seul candidat sera convoqué à la fois pour une formation pratique, où sera abordé temporairement le volet théorique ». Les examens sont susceptibles de reprendre également dès le mois de juin. « En effet, cette année, nous aurons perdu deux mois d'examen. La Fédération nationale des chasseurs avait demandé à titre exceptionnel que les fédérations puissent faire passer des examens de permis de chasser en même temps que les agents de l'OFB, ce qui a été malheureusement refusé. La ministre a insisté sur le fait que tous ceux qui le souhaitent devraient pouvoir passer le permis de chasser avant l'ouverture. En aucun cas, une génération de chasseurs doit être sacrifiée. » Ainsi, tous ceux qui n'ont pas pu s'inscrire depuis le mois de mars doivent se manifester.

 

LGF, d'après un communiqué de la Fédération départementale des chasseurs de la Loire
Mots clés : CHASSE DÉCONFINEMENT