Publié le 14/09/2020 à 08:00 / Lucie Grolleau

Profession agricole

Covid-19 : n’oubliez pas les mesures barrières
Nul n’est à l’abri de croiser le chemin du virus Covid-19. Il convient donc à tout un chacun de respecter les mesures barrières pour se protéger soi-même, ses proches, ses interlocuteurs. Les agriculteurs sont inévitablement concernés dans leur activité professionnelle.

Lors de travaux à plusieurs agriculteurs, la vigilance est de mise pour éviter toute transmission du Covid-19.

Associés, salariés, commerciaux, livreurs, vétérinaire, chantiers entre voisins, agents du service de remplacement, réunions..., tout agriculteur est susceptible de côtoyer plusieurs personnes dans sa journée dans le cadre de son activité professionnelle, et donc de croiser la route du Covid-19. Même si les mesures barrières sont régulièrement répétées dans les médias, placardées à l'entrée de lieux clos..., les habitudes du quotidien peuvent facilement reprendre le dessus et faire oublier les gestes qui permettent de se protéger et de protéger les autres de la maladie.
La vigilance est donc de mise à chaque instant : ne pas serrer la main ; maintenir une distance minimale d'un mètre entre les personnes ; se laver régulièrement les mains ; désinfecter les surfaces auxquelles plusieurs personnes ont accès ; tousser ou éternuer dans son coude ; utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après utilisation ; porter un masque lorsque cela est recommandé... Il faut aussi éviter la transmission de supports potentiels du virus entre les individus comme les crayons, les papiers ou les documents. L'organisation du travail est peut-être à repenser : définir des personnes référentes par activité, limiter les rotations de poste, favoriser les tâches réalisables de manière individuelle...
Les chantiers d'ensilage de maïs, qui ont commencé il y a déjà quelques jours, peuvent être source de transmission du Covid-19. Après une demie journée passée à suivre l'ensileuse et à circuler sur les routes et les chemins en tracteur, ou après des heures passées à tasser le silo, bien souvent un temps convivial s'instaure. Mais comme pour les ensilages d'herbe ce printemps, la vigilance doit régner pour limiter la transmission potentielle du virus. Les règles de base citées précédemment doivent être respectées. Il est également recommandé de manger séparément (retour au domicile, propre pique-nique pris dans le véhicule ou à distance les uns des autres) et de ne pas entrer au domicile de l'agriculteur.
Plus largement, il convient d'organiser de façon responsable les chantiers agricoles et les échanges de matériels : ne pas se prêter le stylo ; garder les mêmes binômes ou groupes de travail ; éviter les changements de poste (une personne par machine) ; si changement de chauffeur, désinfecter les surfaces (poignées de portes, volant, manettes...) avant et après.
Il ne faut pas oublier que toute personne présentant des signes de Covid-19 doit s'abstenir de prendre part aux chantiers collectifs. Si un salarié ou un agriculteur venait à présenter des symptômes pendant la journée de travail, il convient de prévenir les personnes avec qui il est en contact et de nettoyer avec encore plus de vigilance les outils qu'il a pu utiliser.

 

N'oubliez pas le masque

Que ce soit pour un rendez-vous avec un conseiller, pour une réunion d'information, pour une formation... les mesures barrières doivent là aussi être respectées. Attention donc de bien penser, avant de partir, à prendre un ou deux masques. Il ne faut pas oublier que le port du masque est obligatoire en entreprise, dans les espaces communs et dans les bureaux à plus de deux personnes. Les visiteurs doivent donc se plier à cette réglementation.

 

Lucie Grolleau Frécon
Mots clés : SALARIÉS TRAVAUX AGRICOLES ASSOCIÉS COVID-19 GESTES BARRIERES CHANTIERS