Publié le 15/10/2020 à 14:00 / Lucie Grolleau

Rendez-vous

Une Fête du charolais dans les fermes
Au fil des jours et de la progression de l'épidémie de Covid-19, il semblait de plus en plus compliqué de maintenir la Fête du charolais à Roanne. La décision a finalement été prise de l'annuler, ou plutôt de proposer un événement adapté aux circonstances pour soutenir les éleveurs.

Cette année, pour la Fête du charolais, pas d’animaux au Scarabée de Roanne mais un jugement des animaux de boucherie dans les fermes et des portes ouvertes dans les élevages pour découvrir les animaux reproducteurs.

C'est en une journée commerciale dans les élevages de reproducteurs et un jugement en ferme des animaux de boucherie qu'a été transformée la Fête du charolais. Cet événement, à la fois professionnel et grand public, accueille chaque année à Roanne un concours inter-départemental de reproducteurs charolais et un concours interdépartemental d'animaux de boucherie. Cette année, situation sanitaire liée au Covid-19 oblige, les organisateurs ont effectivement dû se résoudre à réinventer la Fête du charolais. Même si les administrateurs, en majorité des éleveurs, avaient décidé, le 9 septembre, de maintenir ce rendez-vous, qui devait se tenir les 24 et 25 octobre, et alors que les inscriptions des animaux aux concours étaient closes, les membres du bureau et les responsables des concours ont préféré ne pas prendre de risque et mettre en œuvre un « plan B » pour accompagner malgré tout les éleveurs dans leur démarche de vente d'animaux, qu'ils soient destinés à la reproduction ou à la consommation.
Ainsi, il a été proposé aux éleveurs qui avaient inscrit des reproducteurs de prendre part à une journée commerciale, dont le comité d'organisation de la Fête du charolais prend en charge la communication. Les éleveurs qui ont répondu favorablement à cette proposition (Cf. page de droite) se tiennent donc prêts à accueillir les visiteurs professionnels sur leur exploitation samedi 24 octobre (à partir de 9 heures). Chacun reste libre sur la forme à donner à ces portes ouvertes : animaux en lots dans les prés, animaux à l'attache en bâtiment... Aucune consigne n'a été donnée par les responsables de la Fête du charolais ; l'objectif était vraiment de proposer aux éleveurs une possibilité de faire la promotion de leur cheptel, ce qu'ils font habituellement lors de la Fête du charolais. Outre l'exposition habituelle des animaux pendant tout le week-end sous le chapiteau, le concours, dont le jugement se déroule le samedi, permet aux éleveurs de comparer leurs animaux à ceux des autres pour constater les points à améliorer dans leurs troupeaux et mettre en avant leur travail en vue d'attirer des clients potentiels.
Concernant le concours d'animaux de boucherie, les responsables ont décidé que le jugement se déroulerait dans les fermes. Un jury de cinq personnes a été constitué et se rend dans les élevages cette fin de semaine. Un planning précis des fermes à visiter a été établi. Charge aux éleveurs de préparer au mieux leurs animaux. Le palmarès sera dévoilé dans la foulée. Les acteurs de la filière viande bovine pourront alors se rendre dans les exploitations pour acheter un ou des animaux, comme ils peuvent le faire lors de la Fête du charolais. Les consommateurs pourront alors retrouver d'ici la fin de l'année de la viande issue d'animaux ayant participé à cette édition hors du commun de la Fête du charolais.

 

Lucie Grolleau Frécon

 

Elevages participants

Parmi les élevage initialement inscrits à la Fête du charolais de Roanne, y participent :
Ain : Gaec Rousset Villeneuve (Ambronay)
Allier : Corneloup Denis (Avrilly) ; Chassot Didier (Lenax) ;
Loire : Legta Chervé (Perreux) ; Chargueraud Christian (Mably) ; Chargueraud Anthony (Mably) ; Vivière Loïc (Mably) ; Gaec Bigay – Sivet (Changy) ; Gaec Lapendery (St_Haon-le-Vieux) ; Gaec Cuisset (St-Germain-Lespinasse) ; Gaec Lafay Pierron (St-Germain-Lespinasse) ; Denis Jean François (Vougy) ; Grouiller Jean-Pierre (La Bénisson-Dieu) ; Comby Thomas (Montagny) ;
Saône-et-Loire : Perraud Hervé (Baugy) ; Auger Florent (Cheney-le-Chatel) ; Rollet Yves (Cheney-le-Chatel) ; Gobet Pascal (Iguerande) ; Gaec Lamarre Benoit et Laetitia (Reclesne) ; Gaec de Luneau (Digoin).

 

Mots clés : FÊTE DU CHAROLAIS CONCOURS D'ANIMAUX DE BOUCHERIE JUGEMENT EN FERME JOURNÉE COMMERCIALE CONCOURS DE REPRODUCTEURS