FAIT MAISON
Faire sa bière : les étapes principales

Faire sa propre bière chez soi ? Le rêve est à portée de mains et de bourses. A l'instar de Christophe, que nous avons suivi dans son élaboration d'une « English Pale ale », les consommateurs passionnés sont de plus en plus nombreux à tenter l'expérience et les résultats sont probants.
Faire sa bière : les étapes principales

 

Ingrédient de base : l'orge ! Les malts sont choisis, selon la recette, en l'occurrence un mélange de trois malts, plus ou moins torréfiés, pour obtenir une English pale ale.

 

Christophe concasse lui-même ses grains d'orge avec son petit moulin manuel.

 

Le malt est chauffé dans 4,5 litres d'eau à un peu plus de 70°. La maitrise des températures est capitale.

 

Le rinçage de la « maische » avec de l'eau préalablement chauffée à 80°.

 

Le houblon en pellets est ajouté dans un second temps dans une eau portée à ébullition durant plus d'une heure.

 

Le liquide, dont la température a été redescendue rapidement à un peu plus de 20°, est transféré dans pour le début de la fermentation grâce à l'ajout de levures.

 

La dame jeanne, munie de son barboteur pour évacuer le gaz, fermente une quinzaine de jours (la première semaine à 20°, la seconde dans un environnement plus frais, environ 10° C).

 

Quinze jours plus tard, on peut procéder la mise en bouteilles avec une légère filtration et un ajout de sucres pour provoquer le gaz.

 

L'encapsulage des bouteilles...

 

Le résultat final... Mais il faut attendre un mois avant de consommer ! Laissez les bouteilles debout, dans un endroit sombre et tempéré.