Vélo
Les roues du bonheur

Que ce soit pour une sortie en famille, simplement prendre l'air ou carrément aller piocher dans ses réserves, la Loire propose une belle diversité de terrains de jeu. Sur routes, voies vertes, chemins, pistes de descente ou dans les bois, chacun y trouvera son compte.
Les roues du bonheur

Voies vertes, le vélo en toute sécurité

Les vélos dans le coffre avec le pique-nique et c'est parti pour une belle journée. Si le deux-roues peut encore effrayer certaines familles avec de jeunes enfants, de plus en plus d'itinéraires sécurisés se développent. Il en va ainsi de la Véloire, déployée par le Conseil départemental dans la moitié nord du territoire. Celle-ci se décompose en deux segments qui suivent le cours du fleuve. Le premier est une voie verte de 25 km de la Saône-et-Loire à Roanne qui traverse les communes de Saint-Pierre-la-Noaille, Charlieu, Pouilly-sous-Charlieu, Briennon et Mably par des itinéraires balisés et interdits aux véhicules motorisés, ce qui en fait donc une surface idéale pour s'initier à des sorties déjà intéressantes. Six portes d'entrées permettent de garer son véhicule et d'accéder aux parcours, avec espaces de repos, bancs et tables pour la fameuse pause fraîcheur. Place ensuite à une vélo route de 50 km qui permettra, à terme, de rejoindre Montrond-les-Bains, mais n'est opérationnelle que jusqu'à Balbigny pour le moment.


En parallèle, les collectivités locales œuvrent à l'élaboration de dix-sept boucles cyclables, en cours de balisage sur des routes peu fréquentées des voitures. On y trouve des circuits de tous niveaux de 15 à 55 km, à l'exemple de ceux des étangs de Feurs (22 km) et des bords de Loire à Montrond-les-Bains (23 km), qui présentent un dénivelé négatif. A l'opposé, si on souhaite trouver davantage de répondant dans les pédales, on pourra se diriger sur les boucles 6 (Briennon-forêt de Lespinasse, 44,7 km et 452 m de dénivelé) et 7 (Briennon-Ambierle, 38,6 km, 373 m). A plus long terme, le Département annonce que le cheminement de la Véloire se prolongera par la réalisation d'un cheminement qui amènera le cyclotouriste aux portes de l'agglomération stéphanoise, puis, dans un second temps, lui permettra une connexion avec la ViaRhôna.


Celle-ci est, justement, précurseur en la matière. L'ambition qui a guidé sa réalisation ? Suivre le cours du Rhône pour relier les rives du lac Léman aux plages de la Méditerranée à vélo. Au total, 815 km alternant voies vertes sécurisées et voies partagées, des panoramas alpins aux plages de Camargue, en traversant les paysages emblématiques des vignobles des Côtes du Rhône et ceux de la Provence méridionale. Le tronçon entre Saint-Romain-en-Gal / Vienne et Sablons passe par Condrieu, Vérin, Chavanay et Saint-Pierre-de-Bœuf. Un autre projet est en cours avec l'ambition, là encore, de rejoindre la ViaRhôna. Il s'agit de la ViaFluvia, qui démarre à Lavoûte-sur-Loire (Haute-Loire) pour emmener les utilisateurs jusqu'en direction d'Annonay (Ardèche). Attention toutefois : pratiquement toute la partie ligérienne, entre Saint-Sauveur-en-rue et Bourg-Argental est en cours d'aménagement, il faut donc emprunter des itinéraires bis.


Cols, relevez le défi

Alors que le Tour de France se déroule cette année à une période inhabituelle, rien ne vous empêche de vous lancer vous aussi en quête d'émotions pour un seul-en-selle littéralement à couper le souffle. Si vous avez déjà un minimum de pratique dans les jambes, vous pouvez vous lancer à l'assaut des quinze cols emblématiques de la Loire, que le Conseil départemental a valorisés à travers dix-sept parcours parsemés de bornes kilométriques indiquant le dénivelé et la distance jusqu'au sommet. Au total, 220 km de défis à relever parmi le col du Béal, la loge des Gardes, le crêt de l'Oeillon, le col de la Loge ou encore la croix de Chaubouret.


Rendez-vous en terrains connus

Amateurs de sensations fortes, vous allez être servis ! Plusieurs sites du territoire proposent des parcours permettant de se régaler en VTT. Le plus connu est sans doute l'espace VTT-FFC du Massif des Bois Noirs, à cheval sur les départements de la Loire, de l'Allier et du Puy-de-Dôme. Celui-ci vient d'ailleurs de faire l'objet de trois extensions en direction de la Loge des gardes, la base de loisirs d'Iloa (63) et de Chalmazel pour atteindre à présent les 70 circuits et 1 475 km. Qui plus est, le complexe s'est rapproché de son homologue du pays d'Ambert grâce à une jonction au col des Superyres, donnant naissance au plus grand espace VTT/FFC de France (2 200 km de pistes et 105 circuits). Le Parc naturel régional du Pilat, de son côté, offre 35 parcours revisités l'an dernier. Au départ de onze spots (Pélussin, Bourg-Argental, Le Bessat, etc.), ils s'adressent à « quatre types de pratiques : cross-country pour les plus sportifs, famille pour rouler tranquilou, VTTAE pour les adeptes de l'électrique et enduro » pour les plus chevronnés. N'oublions pas le Bikepark de Violay, porté par une association et inauguré il y a un an. Contre une adhésion à la journée ou à l'année, vous pourrez profiter à votre guise de ce complexe de 50 hectares qui propose « six pistes de plusieurs niveaux construites par des riders (pratiquant du VTT de descente), pour des riders ». Dans un registre similaire, on peut mentionner la station de Chalmazel, qui, en l'absence de neige en cette saison, continue à faire fonctionner télésiège (VTT, seulement à partir d'août) et téléski (trottinette, dès juillet, les vendredi, samedi et dimanche) pour grimper jusqu'à 1 480 m d'altitude et s'élancer pour 2 km de descente ou sur les circuits des alentours.

1er Bike and troc début septembre

Les 5 et 6 septembre, le Département organise à Chalmazel son premier Bike and troc, le festival 100 % vélo de la Loire. Il fera la part belle à la compétition avec, notamment, des épreuves d'endurance à VTT jusqu'à 24 heures et la montée du col du Béal ou encore le semi-kilomètre vertical (inscriptions en ligne). Au camp de base, les amateurs et les curieux pourront admirer quelques belles mécaniques rutilantes au village d'exposants et à la bourse aux vélos. On retrouvera également un marché du vélo neuf et d'occasion, avec test de matériel, village d'exposants et bourse aux vélos.
Franck Talluto

 

Retrouvez de nombreuses idées de sorties et activités dans notre guide touristique Cet été dans la Loire