Les points clefs de l’entretien des andaineurs à double rotor

L'entretien des andaineurs à double rotor concerne surtout le graissage des pièces en mouvement et le remplacement des dents qui ramassent le fourrage.

Les points clefs de l’entretien des andaineurs à double rotor
Les andaineurs double rotor intègrent de nombreuses pièces en mouvement qu’il convient de vérifier. Crédit photo : D.Lucas

 

Le graissage des articulations de l’andaineur est à réaliser au minimum une fois par saison. On commencera par les articulations situées au pivot de l'attelage et au niveau du système de direction : articulation de l'essieu de transport arrière et des bielles de direction.

Les pivots servant au repliage des rotors, ceux des trains de roues assurant le suivi du terrain et les articulations au-dessus de la tête des rotors sont à graisser plus fréquemment, toutes les 50 heures environ. Les constructeurs préconisent généralement d'utiliser une graisse multifonctionnelle pour tous les points de graissage de l’andaineur.

Le graissage des cardans de transmission est préconisé toutes les 50 heures environ. Cela concerne le premier cardan, qui prend le mouvement depuis la prise de force du tracteur, et les deux autres, qui relient le boîtier renvoi d'angle à chaque rotor. Les éléments à graisser sont les croisillons, le tube de transmission, les bagues de guidage, le joint homocinétique, le limiteur de couple et les verrous.

Concernant le graissage des rotors, selon les modèles et les constructeurs, il peut y avoir un graissage à faire au niveau des paliers des bras de fourche et des engrenages des rotors. Plusieurs marques proposent un graissage à vie du carter de rotor, voire aussi des paliers de bras sur certains modèles. Dans ce cas, il n'y a aucun graissage à effectuer.

Il est préconisé de lubrifier certaines pièces en mouvement. L’application d’huile au niveau des chapes d'attelage et des verrous de transport est ainsi conseillée. Les glissières des bras télescopiques sur les modèles à largeur de travail variable sont également à lubrifier. On utilisera de l'huile tous usages de type 80W90 par exemple.

Pression des pneus

La vérification de la pression des pneus est essentielle pour garantir un bon comportement de l’appareil. La pression préconisée pour les pneus qui assurent le suivi du terrain sous les rotors est de 1,5 à 2 bars, selon les constructeurs. Pour les pneus de transport, la pression dépend de leurs dimensions. On pourra aussi vérifier le serrage des roues toutes les 50 heures, surtout pour les roues de transport.

Pièces d’usure

Le maintien de la qualité de ratissage impose de passer en revue les pièces d’usure. On remplace les dents qui sont cassées et l’on vérifie le serrage des vis de fixation de l’ensemble des dents toutes les 50 heures. S'il y a eu un choc au niveau des bras, on peut être amené à en redresser un, voire à le remplacer. Vérifier également le jeu au niveau des cames qui font pivoter les bras. Pour éviter l'usure prématurée des paliers, il est important de retirer les enroulements de fourrage et de corps étrangers sur les rotors et les roues.

Denis Lucas

Opérations d'entretien d'un andaineur (cliquer sur l'image pour lire la légende)