Famille
Les tâches ménagères, un travail d'équipe !

Comment gagner du temps tout en responsabilisant ses enfants ? En les faisant participer, avec des tâches affectées en fonction de leur âge.
Les tâches ménagères, un travail d'équipe !

Après les vacances et les libertés qu'on s'autorise logiquement durant cette période, il est temps de remettre un cadre. La rentrée est justement le bon moment pour trouver la bonne organisation qui contribuera à ce que toute la famille traverse dans l'harmonie l'année qui démarre. Et chacun·e peut participer, y compris les plus jeunes. Le site internet www.alloprofparents.ca propose un exemple de tableau de répartition que l'on peut adapter à son cas personnel. Facile à trouver sur les moteurs de recherche, ce document clair et en français définit des types de tâches à confier aux enfants en fonction de leur âge.


Dans le détail, le document estime que l'on peut responsabiliser les moins de 6 ans en leur confiant des tâches adaptées telles que ranger ses jouets et ses livres, mettre ses vêtements sales dans le panier à linge, desservir sa place après le repas, placer manteau et chaussures au bon endroit, s'habiller seul, savoir accorder ses vêtements etc. La difficulté peut progresser avec, entre 6 et 7 ans, des responsabilités telles que faire son lit, mettre la table, plier les serviettes en fin de repas, arroser les plantes régulièrement, nourrir un animal, faire sa toilette, etc. A partir de 10 ans, on peut passer au niveau supérieur avec le passage de l'aspirateur, l'étendage du linge et s'occuper de la douche des plus petits. Enfin, à 12 ans et plus, nettoyer les fenêtres, passer la tondeuse, laver une voiture, superviser les plus jeunes et garder des enfants, vider les poubelles, changer ses draps et faire sa lessive.

Responsabiliser dès le plus jeune âge

Une belle façon de responsabiliser dès le plus jeune âge tout en se déchargeant de quelques contraintes. Bien entendu, reste à savoir se montrer convaincant... Pourquoi pas en rendant les corvées ludiques en parlant de « missions » à accomplir pour passer au niveau supérieur ? Ou encore en mettant en jeu une petite somme d'argent de poche en guise de récompense hebdomadaire ou mensuelle ? De quoi favoriser simultanément les compétences de calcul et de gestion. En restant, bien entendu, dans des fourchettes budgétaires suffisamment basses pour ne pas basculer dans le système de l'âne et de la carotte.


A cet effet, un article du site pommedapi.com prodigue des conseils pour avancer dans le bon sens et commencer en douceur dès 3 ans. Il vaut ainsi mieux demander de l'aide plutôt que d'ordonner. Il faut aussi procéder aux aménagements permettant aux enfants d'apporter leur contribution : par exemple, « un marchepied pour accéder à l'évier » ou la vaisselle rangée dans un placard bas. Il est important également de bien « expliciter ses attentes » pour ne pas être déçu et adresser ensuite des reproches – auxquels il faut préférer le constat –, mais aussi d'accepter que tout ne soit pas impeccablement maîtrisé dès la première fois. D'où l'importance, aussi, de savoir prendre le temps de faire les choses ensemble, de guider et, surtout, de féliciter les réussites.

Franck Talluto

LEGENDE PHOTO
Les parents peuvent responsabiliser les enfants de moins de 6 ans en leur confiant des « missions » relatives à l'organisation de la vie de famille et aux tâches ménagères.