Prédation
Les attaques répétées du loup mettent la profession en colère

Avec une population estimée à 530 individus, le loup a dépassé le seuil de viabilité fixé à 500. Depuis 2008, le nombre d’animaux d’élevage prédatés est en constante progression. Pour les éleveurs qui, pourtant, mettent en place des mesures de protection, la pression est trop forte et la situation n’est plus tenable. Si le plan loup 2018-2023 apporte quelques avancées pour les professionnels, le compte n’y est toujours pas.
Les attaques répétées du loup mettent la profession en colère

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres