Cultures
Phytos : hausse des quantités vendues en 2021

Les quantités de phytos vendues ont augmenté en 2021 sous l’impulsion des produits utilisables en agriculture biologique, a indiqué Phyteis (ex-UIPP, industriels) le 22 juillet.

Phytos : hausse des quantités vendues en 2021

Quelque 55 389 tonnes de matières actives ont été commercialisées l’an dernier par les fabricants de pesticides, soit une hausse de 7,9 % par rapport à 2020, selon Phyteis. Une évolution liée à la part croissante de produits utilisables en agriculture biologique, qui grimpe à 34,9 % du total.

« Hors volumes de produits utilisables en agriculture biologique, les volumes de ventes des matières actives phytopharmaceutiques sont stables sur les trois dernières années, à savoir moins de 39 000 tonnes sans compter le soufre et le cuivre », souligne Phyteis.

Par ailleurs, le syndicat note une hausse des ventes en deuxième partie d’année 2021, conséquence de prix plus élevés et d’une volonté des acheteurs de « sécuriser les approvisionnements ». « L’indicateur du volume global de produits phytopharmaceutiques vendus n’a plus de sens », considère la directrice générale Emmanuelle Pabolleta. « Il est urgent que nous travaillions collectivement à la définition d’indicateurs complémentaires comme un indicateur de pression parasitaire, pour éclairer les politiques publiques. »

Notons que l’indicateur officiel de pilotage du plan Ecophyto, le Nodu (nombre de doses unités), n’a pas encore été publié pour 2021. Plus que l’évolution des ventes sur une année, Phyteis met en avant des chiffres sur une période beaucoup plus longue. « Le marché de la protection des cultures est en baisse structurelle depuis plus de vingt ans », souligne-t-il. Depuis 1999, les quantités vendues ont diminué de 54 % et depuis l’adoption du Grenelle de l’environnement en 2008, elles ont baissé de 29,5 %.

JCD